dimanche 18 octobre 2015

Meursault, contre-enquête

"On ne tue pas un homme facilement quand                         il a un prénom"



Mon image



 Édition : Actes Sud
 Auteur : Kamel Daoud
 Titre : Meursault, contre-enquête
 Genre : à définir
 Date de parution : 2013
 Prix public : 19€
 Nombre de pages : 153

 Résumé : Il est le frère de "l'Arabe" tué par un certain Meursault dont le
crime es relaté dans un célèbre roman du 20eme siècle. Soixante-dix ans
après les faits, Haroun, qui depuis l'enfance a vécu dans l'ombre et le
souvenir de l'absent, ne se résigne pas à laisser celui-ci dans l'anonymat : il
redonne un nom et une histoire à Moussa mort par hasard sur une plage trop
ensoleillé...
 

Mon avis :
J'ai du acheté ce livre pour le lycée et je vous recommande vivement de le lire après avoir lu l’étranger d’Albert Camus. C'est le premier roman de Kamel Daoud bien qu'il ai déjà écrit des récit regroupé dans le recueil Le minotaure 204.

Au début, j'ai eu envie (je vous l'assure) de lire ce livre grâce à son résumé et au fait que j'avais bien aimé l'étranger car ici, l'histoire nous est conté par le frère de "l'Arabe", celui qui à été tué dans le livre précédemment. De plus, je trouvé la couverture plutôt pas mal et ce livre à quand même remporté le prix de plusieurs catégorie Goncourt.
Quand je l'ai commencé, la première phrase m'a fait sourire part son lien avec le livre d'Albert Camus. Ce frère, Haroun, m'a fait penser à Meursault à certain moment du roman, ce qui m'a fait légèrement rire.
Le narrateur parle directement au lecteur (et à l'homme assit avec Haroun dans le bar), ce qui lui permet de s'imaginer la scène, d'en être plus proche. Personnellement, ce style ne m'a pas trop plus, peut être car je n'ai pas l'habitude.
L'histoire est, par contre, très intéressante et nous pousse à réfléchir sur plusieurs points que je vous laisserai découvrir.
Pour ma part, je n'ai pas spécialement aimé ce livre et j'ai eu un petit peu de mal à le terminer, mais cela n'est que mon avis personnel et c'est aussi peut être dû au fait que je l'ai lu surtout dans le train.

Une lecture intéressante et appréciable si vous aimez le style d'écriture de l'auteur. Une sorte de "suite" de l'étranger qui m'a quand même laissée un peu pensive. Et vous, quand pensez vous ?
Un avis mitigé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire